AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Suspicions • Delwin Travers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur
Message

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Suspicions • Delwin Travers   Ven 29 Jan - 21:25




       Delwin & Winona
       Suspicions
S
es talons hauts claquaient d’un son strict sur le pavé du chemin de Traverse, droite comme un i, à grandes enjambées, Winona Crane se dirigeait vers Gringott, pour y déposer un sac de galions. Dans son petit tailleur gris et son trench beige, elle aimait s’imaginer avoir une allure et que les autres sorciers en la regardant se disaient qu’elle était une femme élégante. Elle n’avait jamais bien su si cela était vrai, après tout Winona n’était pas le genre de personne à qui on pouvait faire ce genre de compliments. Elle savait que sa froideur intimidait et que très peu de personne oserait se permettre ce genres de familiarité avec elle, à part peut-être sa famille, mais les avis de sa mère ou de sa sœur n’était jamais ceux qu’elle préférait croire. Derrière cette démarche de petite femme d’affaire, se cachait en vérité beaucoup d’hésitation, plus que ce que la sorcière ne voulait le montrer. Elle n’était pas aussi impressionnante qu’elle aimait le faire croire.
Arrivée à Gringott, elle se présenta à un gobelin pour accéder à son coffre. Tout en s’adressant au petit être, elle se rendit compte qu’elle ressemblait elle-même beaucoup à un gobelin : elle était aussi peu aimable. Elle préféra vite effacer cette pensée de sa tête, elle n’en tirait aucune fierté, personne n’aimait les gobelins.

Ses affaires furent vite réglées et elle put rapidement quitter les galeries souterraines de la banque des sorciers. Elle détestait cet endroit qui lui semblait extrêmement froid et lugubre, à l’intérieur elle avait toujours cette impression de fin du monde… Une fois remontée à la surface, elle plissait les yeux, quasiment éblouie par la lumière du hall. Elle fut contente de retrouver la rue bourrée de monde.
Parmi la foule de sorcier, elle sut pourtant en reconnaître un qui surgit d’entre les robes et les chapeaux pointus. Delwin Travers, médicomage à Saint Mangouste, mais surtout l’un des sorciers que Winona suspectait de cacher des penchants pour la magie noire. Autrement dit, elle était persuadée qu’il était un Mangemort. Elle l’avait quasiment agressé quand il avait dû soigner Ophélia, le soir où les Crane s’étaient fait attaqués.
Mais ses soupçons n’étaient pas totalement infondés : Delwin n’était pas seulement un sang-pur (descendant d’une famille connue pour avoir quelques membres ayant mal tournés, précisons-le), quand il était encore élève à Poudlard, il ne se gênait pas pour martyriser nés moldus et sang-mêlés. Elle se souvenait très bien de cet élève de Serpentard, plus âgé, qui s’en était pris à elle alors qu’elle n’était qu’une gamine sans défense. Winona était rancunière, elle avait été prise de folie à Saint Mangouste en le voyant débarquer pour soigner sa sœur, et depuis elle n’avait toujours pas reconnu sa faute. C’était une sorcière particulièrement bornée.

Elle regarda la silhouette de Delwin filer et se diriger vers l’allée des embrumes. C’était elle ou cela paraissait carrément suspicieux ? Après tout, elle était secrétaire au Magenmagot, s’occupait des procès contre les Mangemorts et fréquentaient quotidiennement des Aurors. Il était donc dans son devoir de suivre les pistes quand elle avait des doutes, non ? Et là, elle était presque sûre que cet individu cachait quelque chose de malhonnête.
Sans plus tarder, on vit Winona se faire un chemin à travers la foule et suivre discrètement le sorcier aux cheveux bruns qui venait de passer. Elle n’aimait guère se retrouver dans l’allée des embrumes, il lui semblait que tout le monde était particulièrement étrange là-bas… Une fois, quand elle était petite, elle avait échappé à la surveillance de sa mère et s’était retrouvée dans l’allée des embrumes. Elle se souvient qu’elle avait eu la peur de sa vie, mais qu’heureusement un sorcier bienveillant l’avait aidé à retrouver sa maman. Certes, aujourd’hui Winona n’était plus une gamine de six ans, mais elle avait toujours cette appréhension stupide dès qu’elle mettait les pieds par ici.
Elle gardait une distance de sécurité avec Delwin, prenant garde à ce qu’il ne la remarque pas. Elle le vit tourner la tête, et directement elle s’était cachée derrière un grand monsieur qui l’avait regardée ensuite avec un drôle d’air. C’est vrai qu’elle devait avoir l’air d’une folle alliée, mais cela n’avait pas d’importance tant qu’elle avait son suspect à l’œil. Elle s’imagina un instant découvrir un truc sur Delwin qui serait enfin une véritable preuve qui prouverait qu’il est un Mangemort… Barty Crouch serait sans doute impressionné et arrêterait de sous-entendre qu’elle manquait d’efficacité depuis le procès de Fergus. C’est avec cette motivation en tête qu’elle poursuivit sa course, se demandant où pouvait bien se rendre ce satané sorcier.
WILDBIRD
   

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Suspicions • Delwin Travers   Dim 31 Jan - 19:35

Suspicions
Aujourd'hui je finissais plus tôt et c'était tant mieux car j'avais un rendez vous important. Enfin, il l'était dans le sens que j'avais grandement besoin de remplir ma réserve d'ingrédients. Même après Poudlard je n'avais pas cessé de m'amuser à faire des potions. Et heureusement, car sinon je n'aurai jamais trouvé comment me rendre stérile durant un acte sexuel. Sinon je serai sans doute père d'au moins trois enfants en plus de Carn.
Je tronquais ma robe de médicomage avec celle en noir de tous sorciers lambdas avant de m'envoler vers le chemin de traverse. Ce lieu me rappelait toujours la première fois que j'étais venu pour ma rentrée à Poudlard. J'étais bien sur déjà venu avec mes parents avant mais ce n'était pas la même chose. Je me demandais parfois ce qu'avait ressentie mon fils à sa première rentrée à l'école de magie. Je le voyais de temps en temps de loin ici avec ses amis. Mais jamais je ne me suis approché ou quoi. Je devais rester dans l'ombre.

L'ombre, un endroit dans lequel j'aimais me glisser parfois et c'était sans doute pourquoi j'appréciais l'allée des embrumes. Loin du chahut de l'autre bout de la rue, cet endroit n'était pas rassurant et d'ailleurs fortement déconseillé aux jeunes sorciers. J'aimais aussi la Taverne du Sanglier, je m'y rendais pour boire mon petit verre et converser avec Cali. Elle avait pas la langue de sa poche, un caractère que j'appréciais. Mais ce n'était pas la raison qui m'amenait ici. Et visiblement je n'étais pas tout seul. Des bruits de pas me poursuivait, chaque arrêt que je marquais les faisaient disparaître. Les Aurors n'avaient vraiment que ça à faire de suivre un pauvre médicomage qui n'avait rien demandé ? Certes je n'avais pas un casier vierge, du moins à mes yeux car il n'y avait que deux personnes au courant pour mon grand-père. Paix à son âme à ce vieux crouton.

Je n'avais cependant pas envie de louper mon fournisseur et continuais mon chemin l'air de rien. Je finissais par m'arrêter devant une vielle porte avant de la traverser comme un fantôme. Illusion d'un sortilège car en vérité il n'y avait rien d'autre derrière qu'une impasse. Pas de mur, ni de béton. Simplement un mirage pour éloigner les curieux. Le marché noir c'était pas vraiment très bien vu. Le gars était bien là avec ses produits et je lui faisais signe de les planquer avant de sortir ma baguette. Avec l'aide de cette dernière je faisais disparaître l'illusion pour laisser place à une jeune femme. Winona Crane. Petite sang mêlé devenue secrétaire pour le tribunal, au coeur brisé.

- Miss Crane, quelle surprise ! J'ignorais que vous fréquentiez cet endroit

Je n'étais pas friand des petites fouineuses, et encore moins que ces dernières m'empêchaient de faire mes achats. Elle n'était peut être plus la gamine que j'avais adoré torturer à Poudlard mais elle restait un être inférieur.

acidbrain


Dernière édition par Delwin Travers le Lun 1 Fév - 16:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Suspicions • Delwin Travers   Lun 1 Fév - 13:40




       Delwin & Winona
       Suspicions
E
lle ne le quittait pas des yeux, filant ce furoncle de Travers avec plus de détermination et d’excitation qu’elle n’en avait jamais eu depuis des mois. Même un procès au Magenmagot ne la mettait plus dans un état pareil. Elle était tellement sûre et fière de son coup que l’on aurait peine à reconnaître la très sérieuse et rationnelle Winona habituelle.
Elle le vit tourner vers la droite et eut presque peur de le perdre, mais se précipitant à sa suite elle retrouva sa silhouette sombre quelques mètres plus loin. Quelques sorciers au regard mauvais semblaient la toiser, cela était-il si évident qu’elle était en train de suivre quelqu’un ? Elle se fit la réflexion qu’elle n’aurait sans doute pas fait une Auror très douée, et se demanda d’où Ophélia pouvait bien tenir cette fibre qui n’était décidément pas familiale. Mais son attention se reporta bien vite sur sa cible, elle décida néanmoins de la jouer plus discrète pour ne pas se faire repérer et se redressa d’un air digne, tout en marchant le regard au loin.

C’est alors qu’elle le vit s’arrêter devant un porte et soudain passer à travers. Elle observa ce manège avec surprise et se précipita (perdant alors toute sa discrétion) vers l’endroit où venait subitement de disparaître Delwin Travers. Ce n’était pas possible, était-elle si peu douée que cela ? Elle regarda la porte en s’interrogeant, cela devait sûrement être un sortilège d’illusion mais Winona n’arrivait pas encore à identifier lequel et elle avait beau frapper la porte, elle, elle ne passait pas à travers. Elle s’en voulu de connaître aussi mal les recoins sombres du quartier, mais elle n’était décidément pas une habituée de l’allée des embrumes. Elle se dit que ce n’était sûrement pas pour maintenant son reconvertissement en Auror, si elle n’était même pas capable de filer quelqu’un pendant dix minutes sans le perdre… Elle se demanda un instant si elle ferait mieux d’abandonner ou si elle devait attendre, et lançant un regard nerveux autour d’elle, elle vit que plusieurs sorciers l’observaient avec un air mécontent. Qu’un employé du Ministère traîne dans les parages ne devaient pas tellement plaire, bien qu’elle se dit que ce n’était quand même pas écrit sur son front…

Soudain, alors qu’elle regardait ailleurs, elle vit du coin de l’œil que la porte avait disparu et elle se retrouva devant une allée en cul de sac, nez à nez avec Delwin Travers qui la salua avec ironie. Elle regarda le fond de l’allée où un drôle de monsieur les observait, mais elle ne comprit pas vraiment ce qu’il faisait là. Le petit nez de Winnie se fronça dans l’incompréhension, et elle regarda Delwin d’un air rageur : il l’avait bien eue.
Elle commença à ouvrir la bouche, prête à l’insulter, mais se dit qu’il ne valait mieux pas rejouer la scène qui s’était déroulée entre eux, quelques années plus tôt, à Sainte Mangouste. Alors, ne préférant pas se laisser abattre par son échec, elle chercha à garder son calme face au sorcier.

« Bonjour, Travers. » Dit-elle d’un ton humble, un sourire crispé sur ses lèvres, tout en lui jetant un regard emplit de suspicions. « Et moi au contraire, cela ne m’étonne pas du tout de vous croiser ici, il m’a toujours semblée évident que vous aviez un certain penchant pour les endroits… Hum… Malfamés, disons. » Elle lui lança un regard de défi, puis continua sur le même ton : « Sans doute que vos fréquentations ne doivent pas tellement vous aider sur ce point. » Elle était sûre qu’une ribambelle de Mangemorts traînaient dans les recoins sombres de l’allée des Embrumes, bien que cette hypothèse lui semblait en même temps terriblement clichée. « Et puis-je vous demander ce que vous faites par ici ? » Elle regarda l’homme qui se trouvait au fond de l’allée. « Un rendez-vous important, je suppose ? »
WILDBIRD
   

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Suspicions • Delwin Travers   Lun 1 Fév - 18:18

Suspicions
J'attendais l'incendie, comme l'autre fois à Saint mangouste où Winona avait pété un câble. Tout ça parce qu'elle voulait pas que je m'occupe de sa soeur. Il y avait pas marqué tueur sur mon front. Et jusqu'à preuve du contraire j'avais tué aucun de mes patients. Du coup j'avais dû aller voir ailleurs pour que la vieille aigrie finisse de faire sa crise d'adolescence.
Alors il était pas étonnant que la Crane m'ait suivie jusqu'ici. Elle devait me surveiller depuis pas mal de temps, mais moi comme j'avais rien à me reprocher je regarde pas derrière mon dos toutes les secondes. J'étais donc presque déçue qu'elle me parle calmement. Même si j'avais bien remarqué que ça l'avait titillé de hurler en pleine rue comme une possédée.
Si j'avais feins d'être surpris de la trouver ici, ce n'était pas son cas. Elle avait au moins le mérite d'être direct.

- Mes fréquentations vont très bien

Répliquais je en haussant un sourcil. Elle pouvait penser ce qu'elle voulait de ce quartier à la mauvaise réputation, mais pas de critiquer les gens que je voyais. D'autant plus qu'elle ignorait qui étaient ces fréquentations. Et même si ça avait été des mangemorts ce n'était pas ses oignons.

- Ce n'est pas moi qui me suis retrouvé avec un mangemort, et qui a tué ma famille par derrière

Je mettais ma main devant ma bouche, mimant un oups, même si c'était totalement voulue. La pauvre petite sang mêlée, trahie par celle qu'elle avait aimé. Je me souvenais encore de ce crétin de Poufsouffle. Un sang pur chez les blaireaux, sérieusement ? Sa famille avait dû être morte de honte. C'était sans doute pour laver ce péché qu'il avait rejoint Voldemort. Aucune volonté.

Dans tout ça, j'avais oublié mon rendez vous qui était coincé au fond de l'allée. Difficile de passer inaperçue et évidemment la secrétaire ne pouvaient pas s'empêcher de faire la flic.

- On ne peut rien vous cacher.

Je faisais signe à l'homme de venir. Il hésita quelques secondes avant de s'approcher. Il nageait dans sa robe de sorcier, et son visage n'avait rien de sympathique. Heureusement, ce n'était pas la première fois que j'avais à faire avec lui. Je levais ma main pour la poser sur l'épaule de mon camarade.

- Mais comme vous le savez, ce genre de "rendez-vous" n'est pas encore très bien vu à notre époque

Je serrai ma prise pour que l'autre sorcier ne dise rien. Il n'avait pas le choix de toute façon si il voulait partir sans avoir d'ennui.

acidbrain

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Suspicions • Delwin Travers   Mer 3 Fév - 19:56




       Delwin & Winona
       Suspicions
L
a secrétaire était à deux doigts d'exploser, Delwin, sans se donner trop de peine, semblait doué pour la mettre hors d'elle. Winona fixait le sombre sorcier tout en tâchant de conserver son calme. Elle crut pourtant faillir lorsqu'il se permit d'évoquer le sujet sensible de Fergus. De quelle droit se permettait-il ? Quelques années plus tôt, elle lui aurait sans doute sauté à la gorge pour cette impertinence. Peut-être (cette éventualité était peu probable) que ses suspicions quant à Delwin étaient fausses, et qu'il n'était pas un mangemort, mais quoi qu'il en soit il était une personne malveillante. Elle ne lui pardonnerait pas ce petit pic, il avait sans le savoir démarré les hostilités, maintenant c'était sûr qu'elle ne lâcherait pas, même si pour le moment Winona n'avait pas de preuves suffisantes à son sujet.
Rester digne, il ne fallait pas se laisser emporter par la colère, elle voyait bien le petit jeu du médicomage qui cherchait justement à l'énerver. Elle ne ferait pas l'idiote et ne se laisserait pas influencer comme elle l'avait lors de leur dernière altercation.

« Ce ne sont pas vos affaires. » Dit-elle en simple réponse quant à l'évocation de Fergus. Il n'avait vraiment rien à faire dans cette histoire. Elle se rendit compte tout en prononçant ses paroles qu'elle était assez mal disposée pour dire ça : après tout c'était elle qui était en train de se mêler de ce qui ne la concernait pas en suivant un homme. Et malheureusement elle n'avait pas su se faire assez discrète. Par Merlin, elle se demandait de plus en plus si elle méritait bien sa place au Ministère...
Mais, concrètement, elle ne faisait rien de mal : n'avait-elle pas le droit elle aussi de se promener dans l'allée des Embrumes ? On disait qu'on pouvait parfois trouver de bonnes affaires dans les parages, bien que ce ne soit sûrement pas très légal. Elle se rendit compte qu'elle ne connaissait vraiment pas bien le quartier et se demanda si c'était aussi évident cela, ce qui la rendit légèrement nerveuse.

Delwin n'était pas seul, un drôle d'homme les observait tous les deux et semblait un peu perdu par la conversation entre les deux ennemis. Elle ne comprenait pas bien qui il pouvait bien être mais s'imaginait qu'il s'agissait d'un de ses complices. Il était bien la seule preuve qui montrait que le Travers n'était pas venue là par hasard, qu'il préparait bien quelque chose qu'il préférait cacher. Sinon, pourquoi rencontrerait-il un sorcier dans une ruelles secrète, à l'abri des regards ? C'était suspect, Winona devait bien tenir une piste.
Le sang-pur se mit enfin à faire les présentations, si on pouvait appeler cela comme ça tant ce n'était pas clair. Il mêla finalement le complice dans l'histoire, mais Winnie avait du mal à percevoir ce qu'il voulait dire par « pas très bien vu à notre époque. » Elle les regarda à tour de rôle, Delwin venait de poser une main sur l'épaule de l'autre sorcier, ce dernier resta stoïque et n'affichait aucune réelle réaction qui soit interprétable pour la sorcière.

« De quoi parlez-vous ? » Demanda-t-elle avec une certaine surprise, elle voyait mal là où il voulait en venir. Mais la première idée qui cligna dans sa tête se fut qu'ils étaient des partisans de Vous-Savez-Qui qui se retrouvaient, il n'y avait rien de plus mal vu en cette période. Était-ce de cela qu'il voulait parler quand il parlait de « pas très bien vu » ? Ne lui laissant pas le temps de répondre, elle dit, tout en plissant les yeux et en pointant Delwin du doigt d'un air accusateur : « Si c'est bien ce à quoi je pense et que vous êtes en train de vous confesser, Travers, je vous rappelle que tout ce que vous me dites pourra être retenu contre vous. Alors ne jouez pas les malins avec moi... Quelles sont vos relations avec cet homme ? » Demanda finalement Winnie, d'un ton autoritaire. Elle ignorait totalement l'autre sorcier, fixant avec insistance Delwin en attente d'une réponse.
WILDBIRD
   

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Suspicions • Delwin Travers   Jeu 4 Fév - 17:59

Suspicions
Je savais que mes propos allaient faire mouche, l'inverse aurait décevant. Bien sur Winona avait réussie à garder son calme mais elle devait être à deux doigt de vouloir me sauter dessus. C'était assez marrant de deviner jusqu'à quel moment elle allait finir par exploser. Si elle se gênait pas pour mettre son nez dans mes affaires, je n'allai pas avoir la gentillesse de ne pas faire la même chose. Visiblement nous n'avions pas la même vision des choses. Madame me disait que ce n'était pas mes affaires. C'était un peu St Mangouste qui se foutait de la charité.
Un rictus avait étiré mes lèvres. Cette sang mêlée se croyait vraiment tout permis maintenant qu'elle était devenue secrétaire pour le Magenmagot. C'était pas non plus la place de feu de Merlin, fallait qu'elle descende un peu de son piédestal.

- Tout ce qui concerne les sang Purs sont mes affaires

Rétorquais je d'un ton hautain. En vérité j'en avais rien à cirer de la vie des autres mais c'était juste pour la voir réagir comme une gamine à mes répliques.
Elle pensait dur comme fer que je faisais partie des mangemorts, c'était drôle et en même temps assez vexant de penser que j'étais assez faible pour me mettre à la solde de quelqu'un. Il n'y avait que les faiblards qui acceptaient de se faire tatouer sur la peau au nom d'un seul homme. Homme qui avait réussi à se faire battre par un bébé, c'était quand même honnêtement ridicule et j'aurai honte à leur place d'avoir combattu pour CA.

Winona n'avait pas l'air cependant de comprendre ce que je sous entendais après avoir invité le fournisseur à nous rejoindre. Ca ne servait à rien qu'il reste tout seul, étant donné qu'il avait été grillé. La sang mêlée me pointa du doigt, se mettant à délirer sur une soi-disant confession et que tout ce que je dirai serait retenue contre moi. J'haussai un sourcil et enlevai ma main de l'autre sorcier avant d'éclater de rire.

- Et à quoi vous pensez exactement ? Que je serai assez bête pour retrouver un mangemort ici ? Allons Crane, un peu de sérieux !

Je me plaçais derrière le fournisseur, que je décidai d'appeler Hatch étant donné que son nom véritable m'était inconnue. Je le poussai d'une main dans le dos vers Winona, il me demanda ce que je foutais mais je l'ignorais.

- Ma relation avec Hatch est tout simplement des plus charnelle, rien de plus.

Le concerné s'était retourné vers moi, visiblement pas d'accord avec mon plan. Il avait pas le choix en même temps.

acidbrain

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Suspicions • Delwin Travers   Lun 8 Fév - 0:10




Delwin & Winona
Suspicions
L
es yeux rivés sur Delwin Travers, Winona était en train de se demander si elle n’était pas en train de faire une incroyable bourde qui la rendrait un peu plus ridicule qu’elle ne l’était déjà en ce moment. Le supposé mangemort était soit bien plus malin qu’elle ne le croyait soit totalement innocent, même si cela la tuait carrément de le reconnaître. Mais de plus en plus, la sorcière commençait à se laisser convaincre par le manège du sang pur et à se demander sincèrement si elle ne s’était pas trompée sur toute la ligne. Mais comme lui avait dit son grand-père Balthazar un jour, il fallait toujours suivre son intuition, car quand bien même celle-ci se montrait fausse, on était certes un imbécile, mais au moins on était allé jusqu’au bout. C’était plus ou moins quelque chose comme cela, et aujourd’hui plus que jamais Winnie semblait comprendre les paroles du Crane.
Elle n’abandonnerait pas, si elle avait des suspicions, il lui fallait au moins la preuve qu’elle avait vu faux. Delwin semblait sur le point de se confesser et elle se sentait si proche du but, mais voilà qu’il continuait avec ses salades. En quoi serait-ce si débile de rencontrer un mangemort dans le coin ? Et surtout dans cet endroit à l’abri des regards. Winnie ne comprenait : c’était justement un lieu parfaitement approprié pour ce genre de rencontre, du moins à son sens. Il essayait de l’embrouiller et la secrétaire commençait à perdre patience. Elle croisa les bras sur sa poitrine d’un air rageur, tandis que Delwin poussait l’autre sorcier vers Winona, et elle commença à le prendre en considération. Travers se mit à l’appeler Hatch et expliqua alors que leurs relations étaient charnelles.

Les yeux de Winona s’écarquillèrent, elle fixa Delwin d’un air ahuri. Mais de quoi il parlait bon sang de Merlin ? Elle finit par regarder les deux sorciers à tour de rôle avant de lâcher un énorme soupire. Il se payait sa tête, elle en était sûre. Mais puisqu’il en était ainsi, autant entrer dans son petit jeu. Parfois Winnie pouvait être un peu plus maline que l’on pouvait s’y attendre d’elle et avec une pointe de perfidie, elle prit un air sérieux, comme si elle voulait enfin croire ce que lui racontait le médicomage.

« Ah bon ? Oh… Alors, je me suis trompée sur toute la ligne, excusez-moi. » Elle fit mine de se sentir coupable, écartant pour un instant sa froideur habituelle. « Mais bon, vous savez ce que c’est, je travaille pour le Ministère après tout, et on est sur le qui-vive en ce moment. Je veux bien vous croire, mais il va me falloir une preuve… Sinon je suis obligée de reporter à mes supérieurs des activités étranges dans laquelle je viens de vous trouver, et je ne suis pas sûre qu’ils vous croient aussi bien que moi. Votre attitude, messieurs, semblent plus que suspectes, et je ne pense pas que votre romance soit le meilleur des alibis. » Un petit sourire vint parsemer ses lèvres tandis qu’elle observait Hatch qui ne semblait pas du tout apprécier la situation dans laquelle il se trouvait. Elle avait bien remarqué que depuis tout à l’heure, il semblait protester silencieusement. Si Delwin croyait qu’elle s’était laissé avoir… « Alors, dans l’unique but de m’assurer de l’existence de votre relation, je vous pris de vous embrasser, mes chers. Cela restera entre nous bien sûr, et au moins après je vous laisserai tranquille. » Cette fois-ci elle était assez fière d’elle, surtout qu’elle voyait bien que Hatch faisait les gros yeux et ne semblait pas du tout apprécier l’idée qu’elle venait d’avoir. Elle regarda alors Delwin avec un air de défi : cap ou pas cap ? Soit l’autre sorcier était assez intelligent pour jouer le jeu, soit au contraire il préférera foutre un gnon au Travers plutôt que de se laisser embrasser. Et la deuxième idée semblait tout à fait charmante, autant dire qu’à sa place, Winnie aurait vite fait son choix.
WILDBIRD

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Suspicions • Delwin Travers   Mer 10 Fév - 17:29

Suspicions
Sa tête valait tout l'or du monde et je me retenais de rire. Oh bien sur, ça serait étonnant que mon mensonge fasse mouche. Crane était tellement persuadé que j'étais le vilain de l'histoire, que même si je lui montrais que je n'avais aucune marque sur le bras elle serait capable d'inventer une excuse. On avait beau avoir quitter Poudlard depuis longtemps, certaines personnes étaient resté coincé au bac à sable.
Je voyais bien que "Hatch" n'appréciait pas du tout le rôle que je lui avais donné. Il y avait fort à parier qu'il ne voudrait plus voir ma tête une fois que la secrétaire serait partie. Ce n'était pas dramatique, il y avait des tonnes de fournisseurs, c'était juste que celui ci je savais que ces produits étaient de qualités.

Winona était partie sur une explication de la tension actuelle qui régnait depuis la fin de la guerre et que ma romance était loin de faire partie d'un alibi. Sauf que la sang mêlé elle représentait pas le ministère, elle était rien du tout. C'était juste une simple excuse pour m'embêter. D'ailleurs elle voulait que j'embrasse Hatch. Pour prouver que ce que je disais était vrai. Vu la tête que faisais l'autre sorcier, si je tentais quoique se soit j'allai m'en prendre une. Et j'avais pas du tout envie d'embrasser un homme. Ou alors il faudrait m'apporter beaucoup d'alcool pour que je sois suffisamment saoul. Si j'avais su que Crane était une obsédé j'aurai trouvé autre chose pour qu'elle nous fiche la paix.

- J'ignorais que vous aviez ce genre de passion Miss Crane, sans doute à défaut de l'avoir vous même dans votre vie

Je m'approchais d'elle avant de m'emparer de sa nuque pour presser avec force mes lèvres contre les siennes. Une diversion suffisante pour permette à "Hatch" de filer et ce dernier en saisit l'opportunité après avoir récupéré ses affaires en vitesse. Il n'y avait plus que Crane et moi. Je la lâchais, reculant avant qu'elle ne puisse me frapper.

- Mais si vous désirez impressionnez le ministère, je ne suis pas la bonne personne pour ça. J'ignore comment vous prouvez que je ne suis pas un mangemort

Si je lui avouais que j'avais fait partie de la compagnie des Prunelliers, sans doute qu'elle s'en ficherait. Même ceux qui en avait fait partie continuait d'avoir des soupçons sur moi.

acidbrain

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Suspicions • Delwin Travers   Ven 12 Fév - 0:44




       Delwin & Winona
       Suspicions
I
l fallait avouer qu’elle était plutôt fière de sa répartie, il se moquait d’elle avec cette histoire de relation amoureuse, alors elle lui rendait la pareille. Elle savait qu’elle le mettait dans une situation délicate : à l’expression de Hatch, celui-ci n’appréciait pas du tout la proposition de Winona qui leur demandait de s’embrasser. Delwin avait donc le choix entre le faire et se prendre un coup de poing dans la figure, ou alors reconnaître sa parade et se retrouver avec une Crane qui ne lui lâcherait pas la patte de sitôt. Et sans doute qu’aucun des deux choix ne l’enthousiasmait beaucoup. Winnie se sentait fière, comme une gamine, elle était persuadée qu’elle avait gagné la partie et que bientôt Delwin allait s’avouer vaincu. Au-delà du fait qu’elle était persuadée que le sorcier était un mangemort (et qu’elle voulait à tout prix le prouvait), la simple idée de prendre le dessus sur le Travers semblait suffire à la motiver. Elle éprouvait un vif mépris pour le sorcier dont elle n’oubliait pas les frasques de Poudlard, elle prenait donc un malin plaisir à l’idée de pouvoir remettre un taré pareil à sa place.
Elle était tellement persuadée d’avoir gagné la manche et qu’il allait devoir s’avouer vaincu, qu’elle ne prit même pas en compte son petit pique. Pour elle, ce n’était qu’un dernier coup avant de rendre les armes. Elle lui laissait au moins l’honneur de se battre jusqu’au bout. Et puis, alors qu’elle était convaincue de sa victoire, les choses ne se déroulèrent pas tout à fait comme prévu.

Elle ne comprit pas quand elle le vit avancer vers elle et lui presser la nuque. Elle n’eut même pas le temps de s’écarter qu’elle était déjà sous son emprise. Elle crut d’abord qu’il voulait lui faire du mal, son cœur se mit à battre comme un fou tant elle était persuadée que s’en était fini pour elle : elle avait voulu joeur les héros et arrêter un mangemort, et voilà comment ça se terminait. Un contre deux, c’était vite fait, après tout… Elle aurait du y penser avant de foncer tête baissée dans le tas ! Elle sentait tout se brouiller autour d’elle, elle vit la silhouette de Hatch filer, sans comprendre. Et puis soudain, le visage de Delwin se rapprocha du sien et elle se retrouva avec les lèvres de ce dernier collé aux siennes.
Quand il la lâcha, elle avait les yeux ronds, et le regardait avec une expression de poisson figé. Elle mit un moment avant de reprendre ses esprits… Comment avait-il osé ? Détournant finalement son regard, elle s’essuya la bouche du revers de sa main d’un air dégoûté.

« T’es un vrai taré ! » Lâcha-t-elle finalement, incapable de conclure autre chose sur la drôle d’expérience qu’elle venait de vivre. Elle avait vraiment cru qu’elle était à deux doigts de… Mais en fait, elle avait juste affaire à un fou furieux. Depuis qu’il s’était écarté d’elle, elle avait les mains crispées sur sa baguette dans la poche de son trench. Elle mit un moment à réagir, ayant toujours du mal à croire ce qui venait de se produire, mais bientôt elle regarda Delwin avec un regard noir, mélange de haine et de détermination. Tout en pointant sa baguette sur lui, elle s’écria, telle une démente : « T’es vraiment un furoncle de la pire espèce, j’te jure je vais te… te… mmh… Crache-limace ! » Fut la seule chose qui lui vint à l’esprit, certes ça ne volait pas haut et ce n’était décidemment pas la meilleure des défenses mais après tout, on ne tuait pas quelqu’un pour un baiser. Et puis, il fallait avouer que voir une énorme limace sortir de la bouche de Delwin Travers était un plaisir délectable.

« Voilà ! Cela t’apprendra à embrasser n’importe qui. Tes lèvres doivent te brûler, non ? Toucher une saleté de sang-mêlé comme moi, c’est parfaitement infâme, ce n’est pas ce qu’on t’a appris pourtant ? » Il crachait une nouvelle limace qui atterrit non loin des chaussures de Winona qui regarda l’invertébré avec un demi-sourire. Toute droite, les bras croisés sur sa poitrine, elle observait le pauvre Travers qui était devenu aussi blanc que la barbe de Merlin, et on pouvait dire que cela l’amusait beaucoup !
WILDBIRD
 

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Suspicions • Delwin Travers   Ven 12 Fév - 18:14

Suspicions
Sans doute aurait elle préféré se faire embrasser par un Troll que par moi. Malheureusement je n'en avais pas vu dans le coin. C'était qu'une simple petit baiser et elle me traitait de taré. Cette fille était définitivement coincé. Je n'avais pas souvenir qu'elle était comme ça à Poudlard. Non je la voyais bien encore rire comme une gourde avec Fergus. Sortir avec un mangemort apparemment ce n'était pas drôle et ça vous rendait aigrie avant l'âge. J'avais bien fait de me mettre avec une sang-mêlée, même si elle avait finie complètement folle.

- Merci du compliment

Répliquais je d'un air détaché. Si elle croyait me faire peur en me foudroyant du regard. Et voilà qu'à présent elle pointait sa baguette sur moi. Est ce que moi je l'avais menacé ? Elle continua de m'insulter avant de me lancer un sort. Pas un sortilège de combat non, celui que se lance les petits sorciers entre eux. Elle était vraiment resté au bac à sable. Et elle pensait vraiment coincer des mangemorts avec ce genre d'action. C'était loin d'être un sort dangereux, c'était juste chiant de cracher des limaces. Je voyais sur son visage qu'elle jubilait de me voir dans un état pareil.

Je crachais une nouvelle limace avant d'éclater de rire après ses propos. Sérieusement ? Me brûler les lèvres ?

- Tu devrais t'écouter...

Nouvelle limace. Je laissais tomber le vouvoiement, si j'avais un minimum de respect pour elle ce n'était plus le cas à présent qu'elle m'avait attaqué. Elle ne vienne pas chouiner si jamais un des proches venait à St Mangouste, je m'en occuperai pas.

- C'est toi la pire, entre nous deux...

J'étais trop faible pour lui lancer un sort, et je ne voulais pas non plus rentrer dans son jeu. Lui montrer qu'elle avait raison, alors qu'elle avait tort. Je levais alors mon bras droit vers le ciel, pointant ma baguette vers le haut. Elle crépita avant de lancer un signal de couleur vert dans les airs. J'étais peut être pas un mangemort mais ça ne voulait pas dire que j'avais pas des connaissances dans le coin. Avoir ses petites habitudes ça finissait par nouer des liens en plus de ceux que j'avais de base avec les Sang purs. L'impasse commençait à ressembler à un élevage de limace, et j'en crachais une dans ma main avant de la broyer, regardant la sang mêlée d'un regard sombre. Il était aisé d'imaginer le cou de Crane à la place.

- Tu devrais courir, car c'est pas que des limaces que tu va cracher...

acidbrain

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Suspicions • Delwin Travers   Lun 15 Fév - 1:30




Delwin & Winona
Suspicions
A
vait-elle commis une erreur en s’en prenant à Delwin ? Winona n’était pas particulièrement fière d’elle mais il fallait avouer que c’était un ravissant spectacle que de voir un ennemi cracher des limaces à ses pieds. Elle avait certes utilisé un sortilège digne des cours de Poudlard, mais est-ce qu’un baiser valait de se battre en duel ? Elle n’en avait pas la certitude, mais en tout cas il méritait bien cela. Le souvenir des lèvres de cet homme appuyées contre les siennes lui donnait la nausée. Décidément, elle avait un tel mépris pour Delwin qu’elle n’arrivait même pas à apprécier les charmes du sorcier.
Elle se demandait bien ce qu’il lui avait pris de jouer à ce jeu avec elle. Certes, c’était une défense bien pensée, mais il savait que cela ne serait fait pas sans quelques retours de la sorcière. La rigide Winona n’était pas connue pour être spécialement accessible, n’importe qui aurait su que c’était carrément suicidaire de l’embrasser sans son consentement. Et encore, il pouvait s’estimer heureux : le sortilège de crache-limaces ne provoquait rien de bien grave, c’était juste particulièrement agaçant et dégoutant d’avoir ces bestioles plein la bouche.

Bref, elle ne comprenait pas la réaction un peu exagérée du sorcier. La pire entre eux deux ? Quand même, ce n’était pas elle qui était venue l’embrasser et qui se permettait de lui lancer des piques à tout bout de champ en remettant Fergus Yaxley sur le tapis. Elle estimait que son maléfice était assez inoffensif à côté de cela. Elle se demanda si elle n’avait pas simplement blessé le pauvre médicomage dans son orgueil, se faire avoir par une simple secrétaire, et une sang-mêlée en plus, il ne pouvait en tirer aucun mérite. Elle fut alors surprise de le voir élever sa baguette et en sortir un signal vert. Elle comprit néanmoins que si elle ne bougeait pas, et vite, elle allait certainement s’attirer des problèmes, ce qui provoqua un sentiment de panique chez la sorcière. Mais elle se ressaisit bien rapidement, rangeant sa baguette dans la poche de son manteau et fixant l’entrée de l’allée à l’affut du moindre mouvement qui pourrait révéler la présence d’un autre sorcier.

« Si tu as besoin de renfort à chaque fois qu’une sorcière rejette tes avances, c’est que tu dois en déranger du monde. » Elle regardait à présent Delwin, fronçant légèrement les sourcils, elle se demandait s’il était en train de bluffer et si un sorcier allait vraiment apparaître pour lui porter secours. Elle vit néanmoins quelqu’un approcher du coin de l’œil et sans réfléchir elle s’agrippa fortement au bras de Delwin et pensa avec une concentration extrême à son apparemment dans le centre ville de Londres. Quelques secondes plus tard, les deux sorciers étaient tous les deux dans son salon. Après avoir repris ses esprits, elle se demanda longuement pourquoi elle avait eu l’idée absurde de l’emmener avec elle. Son visage se crispa de dégoût quand elle le vit cracher de nouveau une limace, elle se maudit de n’avoir pas pensé à un autre sort.

« Je te préviens, si tu craches une limace par terre, je te la fais manger. » Dit-elle le plus naturellement du monde avant de quitter la pièce et d’en revenir quelques instants plus tard avec un seau en fer dans les mains. « Tiens. » Elle lui fourra dans les bras et se dirigea vers la kitchenette dont elle disposait dans son salon. « Je vais te faire un thé, il me sembla avoir lu dans un livre que c’était un bon moyen pour réduire les vomissements quand on est victime de ce sort. Je n’ai jamais encore expérimenté la chose, mais tu seras mon cobaye. » D’un coup de baguette, elle fit apparaître dans une tasse du thé au jasmin. « Assieds-toi. » Dit-elle d’un ton sec, tandis qu’elle déposait sur une table la tasse. Elle se rendit compte qu’il était le premier sorcier qu’elle « invitait » chez elle mais cela ne la réjouissait pas tellement, bien qu’elle n’ait pas spécialement envie de s’en prendre à lui dans l’immédiat. Il fallait bien avouer que Winona commençait à avoir de sérieux doutes quant aux soupçons qu’elle avait eus sur le compte du sorcier… Après tout, un mangemort n’était pas assez stupide pour appeler des renforts rien que pour une simple embrouille. Ou peut-être que si justement ? Winnie était un peu perdue, mais elle avait la vive impression que le Travers était inoffensif, surtout avec toutes ces limaces qui lui sortaient de la bouche, il aurait bien incapable de lui jeter n’importe quel sort. Et c’était fait, il était ici, alors autant se comporter en bonne hôte.
WILDBIRD

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Suspicions • Delwin Travers   Lun 15 Fév - 18:08

Suspicions
Elle croyait sincèrement que je lui avais fait des avances ? Je l'avais embrassé juste pour que l'autre puisse filer. Crane était pas du tout mon style physiquement et même caractériellement. Sans même passer du temps avec elle, autre part que dans une ruelle sombre, elle me saoulait. Croire que j'étais un mangemort c'était pas non plus déjà une bonne base pour une relation. Et puis en soit j'étais pas non plus un grand dragueur, j'avais pas envie de me retrouver avec pleins d'Elana sur le dos. Un seule c'était déjà bien assez envahissant.

- Y'a que toi qui dérange

Qui m'a dérangé alors que je faisais rien de mal. Enfin c'était pas encore le cas, j'avais pas pu acheter un seul ingrédient parce qu'une sang mêlée me courait après. Et même pas dans le bon sens. Donc, Crane pouvait bien se moquer de moi en train de cracher des limaces et de mon SOS mais c'était pas moi qui allait finir au fond d'un caniveau. Elle faisait la fière mais je voyais bien qu'elle était paniqué.

Je m'attendais pas du tout à ce qu'elle nous fasse transplaner chez elle. Elle aurait pu le faire TOUTE seule et m'éviter ce voyage. Déjà que transplaner quand on était en bonne santé c'était pas la plus merveilleuse seconde au monde, malade c'était encore moins la joie. Clairement, je me sentais encore plus nauséeux, et c'était pas que à cause des limaces.
Crane trouva quand même le moyen de me menacer si je salissais son parquet. Je levais un regard noir sur elle avant de lui arracher le seau des mains.

- C'est toi qui est à l'origine de ces limaces, t'a la mémoire courte

Soufflais je avant d'honorer le récipient de sa première limace. Elle pourrait faire un élevage. Pour Noël je saurai quoi offrir à cette odieuse sang mêlée. Odieuse et incompréhensible. Elle me détestait, me jetais un sort et pourtant, elle me forçait à venir chez elle.

- Du Thé ?

J'étais loin d'être certains que ça fonctionnait. J'en étais persuadé même. En tant que médicomage je savais ce qu'il fallait faire pour réduire les effets du sort de crache limace. Malheureusement personne n'avait encore trouvé d'antidote contre ce fléau.

- Tu n'a pas du Sang de salamandre et des racines de marguerites par hasard...?

Derrière cette maison froide, il y avait peut être une réserve d'ingrédients ? On disait qu'on pouvait voir la personne par l'intérieur de sa maison. C'était pas faux en voyant la propriétaire et ce qui m'entourait.

acidbrain

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Suspicions • Delwin Travers   Jeu 18 Fév - 21:22




       Delwin & Winona
       Suspicions
I
l était sans doute l’invité le plus indésirable qu’elle aurait pu avoir, mais elle ne pouvait pas se plaindre : tout était de sa faute. Si dans cet élan de panique elle ne l’avait pas emporté avec elle dans son transplanage, Delwin Travers serait encore dans l’allée et non pas dans l’appartement de Winona. Elle craignait par-dessus tout de voir des tas de limaces s’amasser dans son salon, mais encore une fois elle y était là aussi pour quelque chose. Il y avait des jours comme celui-ci, où on aurait mieux fait de ne pas se lever, comme dirait certains.
En bonne hôte bien éduquée, elle offrit une tasse de thé à son accidentel invité. Il lui fit rapidement comprendre que la chose ne lui convenait pas et commença à lui demander des ingrédients qu’elle n’avait pas. Elle le regarda avec le visage le moins expressive du monde face à sa requête.

« Non. » Répondit-elle simplement. Bien sûr, qu’elle n’avait pas ça chez elle. Elle n’avait pas le temps s’amuser à faire des potions, et puis elle n’avait jamais vraiment apprécié cette matière durant ses années Poudlard. Elle avait obtenu un E à ses BUSE mais elle n’avait pas continué après sa 5ème année. Bref, elle ne conservait pas dans un petit placard chez elle des ingrédients de potion, au contraire de sa mère qui avait toujours jugé cela utile. Elle préférait les biens fait du thé qui dans le cas de Delwin était l’unique remède auquel il pourrait bénéficier. « Alors bois, sinon ce sera froid. » Dit-elle d’un ton insistant, en fixant la tasse à laquelle il n’avait toujours pas touché. Elle n’était pas persuadée que c’était la bonne solution pour calmer le maléfice, mais elle se sentirait vexée s’il n’y touchait pas.
Elle était fâchée contre elle-même d’avoir fait une telle erreur en amenant le sorcier chez elle. Elle avait été tellement persuadée qu’il était un mangemort, et maintenant qu’il était chez elle, elle baissait toute garde. Elle faisait vraiment n’importe quoi, mais Winona avait toujours cette volonté de rester digne, dans n’importe quelle situation.

« Je n’ai pas fait pas exprès de d’emmener avec moi, pour tout te dire. » Dit-elle comme pour répondre à une question qu’il n’avait pas posée, mais qui constituait quand même l’interrogation silencieuse de la scène qui était en train de se jouer entre eux. « J’ai paniqué et j’ai fait la première chose qui me paraissait judicieuse, même si manifestement, ça ne l’était pas. » Elle se permit de le regarder en fronçant un peu son petit nez. « Et puis il faut bien avouer que tu as été idiot d’appeler du renfort, la situation ne le méritait pas. » Un petit sourire passa sur ses lèvres. « Il faut croire que tu as vraiment peur de moi. »

Ils avaient tous les deux une part de responsabilité dans toute cette embrouille. Après tout, elle n’aurait pas du le suivre mais si de ce côté il ne l’avait pas cherché. Et puis comment aurait-elle pu faire confiance à un type qui l’avait harcelée quand elle était gamine ? Mais il est vrai, qu’elle aurait juste dû rester à sa place pour ce coup. De toute façon, maintenant qu’ils en étaient arrivés là, autant ne plus chercher de coupable. Winona ne savait même plus si elle voulait toujours croire qu’il était un mangemort ou non, autant dire que toute la situation l’avait perdue.
WILDBIRD


Dernière édition par Winona Crane le Mer 2 Mar - 12:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Suspicions • Delwin Travers   Sam 20 Fév - 21:06

Suspicions
Le contraire m'aurait étonné. Crane était plus du genre à rester enfermer chez elle le week end que de sortir faire la fête. Elle ne devait avoir aucune passion dans la vie, à part celle de me suivre partout. Elle était aussi collante que mon ex-femme, et encore celle ci c'était par hiboux qu'elle me harcelait. J'avais horreur des sangsues et j'en avais une bien tenace près de moi. Si je la connaissais pas, je pourrais penser qu'elle était folle de moi. Mais vu notre passé commun je pensais juste que Crane était très rancunière. Après toutes ces années elle m'en voulait encore pour ce que je lui avais fait subir à Poudlard.
Gardant sa domination pour elle, la sang mêlée ne se sentait plus et me donnait carrément des ordres. Fallait qu'elle se calme. C'était pas parce que je crachais des limaces qu'elle devait se croire tout permis.

- Ça va je vais le boire ton thé !

Je lui avais rien demandé en plus. C'était elle qui croyait que de l'eau chaud allait m'aider à aller mieux parce qu'elle avait lu cela dans un livre. J'avais hâte d'aller mieux pour rentrer chez moi, quitter cet endroit au plus vite et cette folle. Bon, au moins elle reconnaissait ses fautes. M'avoir emmené ici c'était une erreur. Je finissais par soupirer avant de boire ce fameux thé, l'écoutant s'expliquer sur la raison de ma présence chez elle.

- Je suis ravi de savoir que tu te rend compte que ton acte était totalement débile

Bien plus que le mien. J'étais en mauvaise position, ensorcelé et avec une secrétaire qui ne voulait pas me lâcher. Et si je lui avais demandé gentiment de me laisser je suis certain qu'elle aurait refusé. Elle aurait continué de me regarder en jubilant.

- Peur de toi ?

Relevais je en haussant les sourcils. C'était tellement osé que je ne pouvais m'empêcher de rire deux trois secondes avant d'offrir une nouvelle limace au seau. La seule personne qui m'avait effrayé dans ma vie, c'était mon grand père. Et pour la combattre, je n'avais pas eu d'autre choix que de l'éliminer. Alors mieux valait pour Crane que je n'ai pas peur d'elle. Je secouais la tête avec un sourire en coin, reposant la tasse vide sur la table basse. Plus le temps passait moins je crachais de limace ce qui était une bonne nouvelle pour ma bouche et pour mon estomac. Je gardais tout de même le seau près de moi au cas où. Mais j'étais plus à l'aise et m'asseyais plus confortablement sur le canapé de Winnie. Puisque j'étais là, autant en profiter pour clarifier certaines choses.

- Tu sais si je détestais vraiment les sang mêlés et les né moldus je serai pas devenue médicomage. Vos soucis de santé aurait été le dernier de mes soucis. Mais voilà, je ne suis plus l'enfant que tu as connu à Poudlard. Je me suis même marié à une sang-mêlée...donc désolé mais t'embrasser ne m'a pas tué.

Je ne savais même pas si elle avait calculé que j'avais réduits notre distance simplement pour permettre à Hatch de partir.

acidbrain

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Suspicions • Delwin Travers   


Revenir en haut Aller en bas
 

Suspicions • Delwin Travers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Prix du petrole a travers le temps
» A travers la montagne. [PV Peintre]
» Courant a travers bois
» « Deux hommes regardent à travers les mêmes barreaux. L'un voit la boue, l'autre les étoiles. » - Dio ♠
» La peinture à travers les âges.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
episkey  :: Londres :: Le chemin de traverse :: L'allée des embrumes-