AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 (m) you were always there, somewhere

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur
Message

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: (m) you were always there, somewhere   Sam 20 Fév - 22:58







Faust Prénom ² Nom

Feat. Joseph Gordon-Levitt



Nom • au choix Prénom • Faust, pour le scénario, le pseudo est négociable Date de naissance • 1947 Âge • Trente-quatre ans. Situation • au choix Orientation • Bisexuel, pansexuel, homosexuel refoulé ? *ça pourrait être très drôle* Classe/Profession • Chercheur en médecine magique. Maison • Ancien serpentard d'après son ambition démesurée. Qualité de sang • Mêlé. Baguette • au choix Epouvantard • au choix Amortentia • au choix Patronus • au choix

Histoire

Son histoire est globalement libre, dans le respect de l'idée que je me fais du personnage, pour te guider un peu ♥

Faust est né dans une famille de sang-mêlé aux idées conservatrices, une famille qui ne vit pour l'admiration et la perfection. Et l'enfant né a été éduqué en ces termes, être le meilleur, le plus doué, atteindre la réputation glorieuse que ses parents souhaitent de toute leur âme. Poussé dans ses moindres limites, presque harcelé psychologiquement pour se donner de toutes ses forces. Comme une sorte de lavage de cerveau pour un enfant qui ne demandait qu'un peu d'amour et qui a été transformé en une machine de réussite par deux êtres qui n'en avaient pas eu la capacité.

Après, il est tout à toi mon petit ♥  


Lazare G. - Obsessionnelle jalousie

Faust est entré à Poudlard avec le dessin brut de réussir cette école comme jamais personne n'aurait pu le rêver. Puis il a rencontré Lazare et ce fut comme le début du cauchemar. Ce garçon filiforme, aux boucles brunes, aux yeux glacés. Ce garçon au sang bien plus pur que le sien, au charisme magnétique qui faisait se pâmer les professeurs et inspirait le respect. Ce garçon à la répartie aussi ciselée que ses pommettes. Ce garçon là, avec les notes les plus excellents de toute sa promotion. Ce don inné et acquis pour les potions, ce doigté qui faisait des miracles et créait la joie de ses professeurs. Malgré un travail acharné, une observation minutieuse de l'ennemi, Faust n'a jamais réussi à égaler l'autre silhouette au port aristocratique. Et ce fut la continuation d'une jalousie maladive, obsessionnelle. Suivre l'autre à la trace, l'analyser, chercher la faille, pendant des années et des années. Chercher le moindre soupçon, le moindre petit hic qui pourrait le descendre du piédestal. Il avait l'impression d'avoir passé les vingt dernières années à penser à Lazare, à ce qu'il pourrait faire pour le réduire à néant. Lui faire commettre la faute, le regarder se planter quelque part, trouver ce pourrait coincer l'engrenage. Et pouvoir enfin prétendre à la perfection.

© episkey - yellowtardis


Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (m) you were always there, somewhere   Sam 20 Fév - 23:05

Petit joueur de mon coeur ♥️

Coucou toi, mon petit loukoum en sucre glace  

Merci d'avoir lu ce scénario qui risque de venir créer un bordel pas possible dans la vie de notre petit Lazare, qui peut suivre sur une relation étrange, violente, piquante, bref, tout ce qu'on aime  I love you Après, je tiens à préciser que selon ce qui se passe, cela peut prendre une dimension de lien entre deux hommes, mon personnage est pansexuel et n'a aucun problème avec eux. C'est simplement une prévention Après, la plupart des informations sont libres, à toi d'y rajouter ta petite touche L'avatar est largement négociable, après mon idée de base était Andrew Scott mais sachant qu'il est pris, JGL m'a semblé une bonne idée ; néanmoins, je ne suis pas du tout fermée alors tu peux proposer si tu vois une autre tête pour ce bonhomme

En attendant, je demande simplement quelqu'un de présent et avec un français correct, sinon je te fais des milliers de câlinous de l'amour, j'espère que tu viendras me rejoindre (et me faire plein d'enfants sur le fauteuil de mon bureau privé )    

Revenir en haut Aller en bas
 

(m) you were always there, somewhere

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
episkey  :: Episkey :: Polynectar :: Scénarios des membres-