AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Now he's living like a rolling stone ( Delwin)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur
Message


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Now he's living like a rolling stone ( Delwin)   Dim 3 Jan - 21:09







Delwin Travers

Feat. Milo Ventimiglia



Nom • Travers, mais pas la même branche que l'autre famille de demeuréPrénom • Delwin Date de naissance • 30 avril 1946 Âge • 35 ans Situation • Divorcé Orientation • Hétérosexuel jusqu'à nouvel ordre Classe/Profession • Médicomage Maison • Serpentard Qualité de sang • Pur Baguette • En sapin, de 31.75cm avec un coeur de dragon. Rigide. Efficace pour la métamorphose. Et au fond du placard il y a aussi une baguette de prunellier. Souvenir de guerre. Epouvantard • Au début c'était son grand père, ensuite c'était un espèce de visage avec un grand trou noir prêt à vous aspirer. Amortentia • l'odeur de la cigarette, du chocolat et de la pluie. Patronus • Un loup Groupe • WIZ

Histoire

- Del' à table !

Un petit garçon qui ne devait pas avoir plus de six ans dévale les escaliers, continuant de courir jusqu'à la salle à manger. Il s'arrêta cependant en voyant que ses parents n'étaient pas tout seul. Il y avait un autre homme à table. Une sonnerie se fit soudainement entendre.

Ma main s’abattit violemment sur le réveil pour le faire taire. Je me redressai, m'étirant brièvement avant de me lever. Encore une journée où j'allais entendre la même chose. La fin de la guerre, la défaite de Voldemort par un bébé. Un rictus déforma mes lèvres. Personne ne me fera gober qu'un mioche avait vaincu celui que tout le monde avait craint. C'était bon pour les naïfs.
Des coups à la fenêtre attirèrent mon attention et je partis ouvrir à un hiboux, récupérant le message.

" Mon cher Delwin,
Je me languis de votre absence. Maintenant que la guerre est fini accepteriez vous de revenir à mes côtés ?

Votre tendre Elana. "


Je haussai un sourcil. Plus ça allait plus elle perdait la tête. Je renvoyai le hiboux et me contenta de brûler la lettre avec mon briquet. Elana. Je pensais ne plus entendre parler d'elle une fois que je serai partie mais elle s'attachait comme une enfant à son ours en peluche. Ca avait pourtant été une de mes meilleures idées pour qu'elle soit heureuse.

Je finissais de fumer une cigarette avant d'aller me préparer pour mon travail. Médicomage. Je me souvenais encore de la tête de ma pauvre mère quand je lui avait annoncé que je ne voulais plus travailler au ministère mais devenir médicomage. J'avais aussi compter sur l'absence de grand-père pour me lancer dans une demande aussi étrange. Il m'aurait sans doute scalper en apprenant cette nouvelle. Il y avait cependant des choses qui se passait devant nos yeux, nous forçant à changer notre destin.

Il n'y avait pas besoin de guerre pour que les hommes se battent entre eux. C'était pendant les vacances d'Eté 1963, j'avais 17 ans à l'époque. Il faisait nuit dans les rues Londonienne et je rentrais tranquillement d'une soirée quand j'avais vu un homme courir vers moi. Il ne faisait pas son jogging, non il regardait derrière lui toutes les secondes comme si on le pourchassait. Il m'avait alors agrippé, me suppliant de l'aider car sinon il allait mourir. J'allai lui rétorquer que j'étais qu'un adolescent, qu'est ce qui voulais que je fasse ? Mais aucun mot n'avait eu le temps de franchir mes lèvres qu'une vive lumière était apparu avant qu'il s'écroule dans mes bras. Je le connaissais pas, mais à ce moment là je savais ce que signifiait se sentir impuissant. Il n'y avait aucune trace de balle. On l'avait tué par magie. Je me retrouvais en plus avec un cadavre sur les bras. Ma tête me disait de le ramener à sa famille qui saurait quoi faire. Je fouillai dans ses poches à la recherche d'une adresse avant de me mettre en route, trainant derrière moi Mr Carn Awkins.
C'était là que je rencontrais sa fille, Elana et sa dorénavant veuve de mère Maggie. Évidement je les laissais dans leur chagrin, prenant congé. J'avais cependant omis d'enregistrer qu'il y avait de forte chance que je retrouve la fille à Poudlard. Elle, pourtant, ne m'avais pas oublié. Serpentard et Poufsouffle. Quel magnifique alliage.

Je ne savais pas si je l'avais vraiment aimé ou si juste par pitié pour son défunt père j'avais accepté de l'épouser. Ma mère avait manqué de faire un malaise en apprenant cela. Je lui avais alors simplement dit que c'était mon devoir, parce qu'on avait pas fait que de se tenir la main. Et forcément la pilule n'existant pas à cette époque, Elana était enceinte. Je l'avais donc épousé en 1965, et début 1966 l'enfant naissait. Elle n'avait trouvé comme autre idée que d'appeler notre fils Carn. En hommage à son père. Seulement j'avais des doutes que c'était de bonne augure en sachant comment il était mort. Ma femme décrocha alors le syndrome du babyblues. Elle ne pouvait pas rester dans la même pièce que Carn, et moi entre mon travail et eux, j'étais épuisé. Son état empirait, elle pensait voir son père partout. J'avais essayé de la soigner par un traitement mais il n'avait aucun effet. Je devais donc me battre contre la source du problème.
Alors qu'Elana dormait profondément dans le lit j'avais prit Carn avec moi, âgé alors de 1 an, transplanant jusqu'à un orphelinat de sorcier. Je leur laissait mon fils, leur assurant que je ne voulais aucune nouvelle, qu'il soit persuadé que ses parents étaient morts. Ça me déchirait d'abandonner mon enfant, mais je n'avais pas le choix.
Je retournais ensuite à la maison, Elana était debout, près du berceau. Elle me demanda où était Carn, qu'est ce que j'avais fait. Elle devenait complètement hystérique et avait même tenté de m'étrangler. Je lui avais alors fait oublier Carn. Elle ne savait même plus pourquoi elle était dans un tel état. Je lui ai alors lancé que c'était parce que je souhaitais divorcer. 2 ans de mariage c'était déjà suffisant.  

En sortant de l’immeuble, je passai devant ma boîte au lettre qui était encore une fois tagué. S'appeler Travers après une guerre c'était vraiment galère. J'avais pas choisi les membres de ma famille. Et je pouvais pas rajouter en dessous de mon nom " Résistant bande de con". Je m'attendais à croiser un patronus sorti de nul part depuis le premier qu'on m'avait envoyé. J'étais à St mangouste, partie me réfugier dans une cage d'escalier pour échapper deux-trois secondes à l’afflux de blessé. Le temps des Trentes Glorieuses c'était terminé. Place à la guerre. Un patronus en forme d'écureuil avait alors surgie me délivrant un lieu et une heure. Pas de signature, rien du tout. Merci d'être venu. Je pensais que c'était un coup de mes anciens camarades de Poudlard. Je m'étais quand même rendu au rendez-vous. La Compagnie du Prunellier. Si on m'avait dit que je serai appelé par une compagnie secrète. Certes je faisais partie des meilleurs médicomage de l’hôpital, j'avais eu de très bons résultats aux examens et j'étais un sang pur. J'étais cependant pas sur que ce dernier détail avait été pris en compte en reconnaissant l'un des mes anciens patients parmi les individus présents. Personne n'avait voulu le prendre en charge alors je m'étais porté volontaire. Jusqu'alors j'avais juste été derrière la scène avec les blessés qui arrivait jusqu'à St Mangouste. Mais mon histoire allait prendre un autre tournant.

Un groupe de sorcier avait été attaqué par des mangemorts dans le Nord de Londres. Mes collègues et moi avions été appelé pour les rapatrier. Ils avaient réussis à se mettre à l'abri le temps qu'on arrive. Mais loin de se douter que quelques Mangemorts étaient resté, on se fit attaquer. J'avais jamais vraiment participer à un combat dans ma vie, pas quand elle était réellement mise en danger. On s'était séparé en duo, j'étais avec Ostin. Un gentil sorcier avec qui j'avais sympathisé. Il avait peu plus de vingt ans. C'était un ancien Gryffondor. Et une tête brûlée. Quand il a vu qu'un mangemort semblait isolé de ses camarades il était sortie pour l'attaquer. Sauf que c'était une putain de ruse, et de mon point de vue j'en voyais un autre assassin qui était en train de lever sa baguette.

- Ostin c'est un piège !!

J'avais hurlé, profitant de la surprise d'une mini seconde des mangemorts je fonçais vers mon camarade pour le plaquer au sol. J'avais jamais eu aussi mal de ma vie. Même les coups de canne de grand-père c'était de la pommade à côté de ça. Si j'avais évité la mort d'Ostin et la mienne de peu. Mon bras gauche n'était pas de cet avis. Alerté par mes cris, des sorciers étaient venu en renfort et avaient mis en déroute les assaillants. Je fus rapatrié en même temps que les autres. On me soigna mais je savais que c'était inéluctable : j'avais perdu en partie l'utilisation de mon bras gauche. Je n'étais donc plus apte pour aller sur le terrain, directement faire des premiers soins à nos camarades. Je refusai cependant de retourner à St Mangouste. Je voulais continuer de me battre, je croyais en La Compagnie du Prunellier et en leurs idées de nettoyer le ministère.

Sur le chemin qui me rendait à l’hôpital, je passais par une boulangerie moldue pour acheter mon petit déjeuner. J'allai là parce que j'avais une réduction immédiate. C'était toujours utile d'avoir une relation avec une boulangère. Rien de sérieux mais ça me permettait d'assouvir mes besoins. Il n'y avait pas besoin d'être un sang pur pour ce genre de chose. Ce n'était qu'un jolie morceau de viande à mes yeux. Elle était belle, j'allai pas mentir et sa grosse poitrine était toujours mise en valeur par un décolleté. J'étais pas un homme à femme, donc je me contentais de la boulangère jusqu'à en trouver une autre une fois que je me serai lassé.  Bien évidemment je faisais attention de prendre une potion contraceptive, je n'avais pas envie de me retrouver avec un bébé sur les bras. Déjà que grand-père devait se retourner dans sa tombe, là c'était sur qu'il se débrouillerait pour revenir parmi les vivants.

Mon grand-père, Wade Travers, s'était incrusté dans ma vie quand je n'étais qu'un enfant. Il avait assuré à mes parents qu'il devait faire mon éducation. Bien évidemment ils avaient protesté mais Wade avait fini par avoir raison. Je m'étais donc retrouvé à obéir à un vieux coincé et ses idées arrêtés. J'étais à un âge où il était aisé de se faire façonner. A la moindre contrariété je finissais avec un coup de canne sur la tête, et c'était pas un petit. Les moldus n'étaient que des petits insectes que je voyais grouiller autour de moi. Je restai loin d'eux, enfermé dans ma bulle de pureté.
Sans aucune surprise, le choixpeau m'avait envoyé à Serpentard. Mon grand père m'avait avertie qu'il y avait d'autre abjections sur Terre comme les né-moldus et les sang-mêlés. Des sorciers qui avaient engrossé des moldus, des sorcières qui avaient laissé ces insectes venir entre leurs cuisses, c'était vraiment honteux. Naturellement, je m'étais fait des "amis" avec des idées aussi arrêtées que les miennes. Ensemble on s'amusait à martyriser les sang-de-bourbe. Surtout moi, en concoctant des potions grâce à des ingrédients que je volai dans la réserve. Cependant je n'oubliais pas que j'étais meilleur qu'eux, meilleur que tout le monde. C'était grand-père qui me l'avait dit. Je n'avais donc aucun remord à entrer en compétition avec les propres membres de ma maison, à les écarter de mon chemin vers l'excellence. Wade était fier de moi et m'avais glissé discrètement qu'un jour j'embrasserai les ténèbres. Certes, et lui avait embrassé la mort durant les vacances de Noël 1962. Enfin, ça c'était sans doute à cause du poison que j'avais mis dans son verre de vin.


Derrière l'écran

Bonjour, je m'appelle Elodie , j'ai 24 ans , j'habite en région parisienne  et je suis un poney . J'ai découvert le forum par Marmie la superbe ♥. Sinon, j'aimerai ajouter que vous avez vu, j'ai tué personne   !


© episkey - yellowtardis



Dernière édition par Delwin Travers le Sam 20 Fév - 19:51, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Now he's living like a rolling stone ( Delwin)   Dim 3 Jan - 22:17

Delwin ça c'est un prénom qui claque
Bienvenue parmi nouuus !! *^*

_________________
    Mateusz Bishop ◇ And in her eyes you see nothing, no sign of love behind the tears, cried for no one a love that should have lasted years. ©endlesslove

Revenir en haut Aller en bas


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Now he's living like a rolling stone ( Delwin)   Dim 3 Jan - 22:19

WELCOME BEBE TRAVERS !!! )o)

_________________
PROTECT OUR PEOPLE OUR FAMILY. ARTHUS STANHOPE;
It's oh so sweet You got to make it hot Like a boomerang I need a repeat You got to pack it up And work it like a new boy should Gimme all your lovin All your hugs and kisses too Don't let up until we're through - ZZ TOP

Revenir en haut Aller en bas


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Now he's living like a rolling stone ( Delwin)   Dim 3 Jan - 22:21

Merci les mecs Very Happy

Revenir en haut Aller en bas


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Now he's living like a rolling stone ( Delwin)   Mar 5 Jan - 16:59

Double post pour dire que j'ai terminé 8D
Sorry pour la longueur de l'histoire study

Revenir en haut Aller en bas


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Now he's living like a rolling stone ( Delwin)   Mar 5 Jan - 20:57

Ah que coucou !!

Revenir en haut Aller en bas


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Now he's living like a rolling stone ( Delwin)   Mar 5 Jan - 22:21

Delwin a écrit:
Bonjour, je m'appelle Elodie , j'ai 24 ans , j'habite en région parisienne et je suis un poney . J'ai découvert le forum par Marmie la superbe ♥. Sinon, j'aimerai ajouter que vous avez vu, j'ai tué personne !
Ouai je sais je suis merveilleuse
Comment ça t'as tué personne ??? et ton grand-père alors ????
VILE VILAIN !!!

xD

Bref, deux ou trois petits trucs avant que je te valide.
Le lien avec la résistance est un petit peu flou, tu n'expliques pas vraiment l'implication de Del avec cette dernière, hors comme pas mal de personnages de ce forum risques de tourner un peu autour de cette thématique, autant qu'ils puissent tout comprendre en lisant ta fichounette ^^
Concernant l'enfant, il faudrait que l'on comprenne la manière dont il l'a fait oublier à Elana, sortilège d'oubliette ou autre ... de plus je pense que tu peux utiliser plus de motivation que le simple baby blues pour cet acte (lien avec la résistance, peur de voir l'enfant mourir si les mangemorts savent qu'il fait partie de la Compagnie des Prunelliers, ou quelque chose dans le genre.) car l'acte passe pour quelque chose d'étrangement banal, c'est dommage ...

Voilà une fois un peu tout ça revu, ça sera très bien Very Happy

PS : Marcus je te vois venir Suspect

_________________
PROTECT OUR PEOPLE OUR FAMILY. ARTHUS STANHOPE;
It's oh so sweet You got to make it hot Like a boomerang I need a repeat You got to pack it up And work it like a new boy should Gimme all your lovin All your hugs and kisses too Don't let up until we're through - ZZ TOP

Revenir en haut Aller en bas


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Now he's living like a rolling stone ( Delwin)   Mar 5 Jan - 22:34

Papy c'était un méchant ça compte pas

L'implication de Del...bah je vois pas quoi dire de plus à part qu'il aidait à rapatrier les sorciers et les moldus blessés scratch Mais bon je peux toujours chercher quoi rajouter pour mieux expliquer sa fonction dans la résistance

En ce qui concerne Elana, c'était avec oubliette oui 8D Mais c'était bien avant la guerre donc du coup je peux pas utiliser la peur de la résistance etc...Mais oui pour Del' c'est un acte banal d'avoir jeté un sort sur son ex femme XD Elle avait cependant bien plus qu'un baby blues mais à l'époque la médecine était beaucoup moins avancé alors c'est ce qu'a diagnostiqué Delwin 8D

Revenir en haut Aller en bas


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Now he's living like a rolling stone ( Delwin)   Mar 5 Jan - 22:50

Alors dans ce cas il faudrait peut-être être un peu plus précise dans la logique narrative parce qu'on s'y perd xD !!
Allez reprend ça vite fait et bien fait, que je puisse te valider Wink

_________________
PROTECT OUR PEOPLE OUR FAMILY. ARTHUS STANHOPE;
It's oh so sweet You got to make it hot Like a boomerang I need a repeat You got to pack it up And work it like a new boy should Gimme all your lovin All your hugs and kisses too Don't let up until we're through - ZZ TOP

Revenir en haut Aller en bas


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Now he's living like a rolling stone ( Delwin)   Mar 5 Jan - 22:51

Je mettrai des dates demain Razz

Revenir en haut Aller en bas


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Now he's living like a rolling stone ( Delwin)   Mer 6 Jan - 16:19

Voilà, j'espère que c'est plus clair ? ^^

Revenir en haut Aller en bas


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Now he's living like a rolling stone ( Delwin)   Mer 6 Jan - 22:50

je te valide petit bichon ! fait bien attention à ne pas faire trop dans le mélo, avec une gueule comme la tienne on s'y attendrai !
ENJOY SUR EPISKEY SURTOUT ♥

_________________
PROTECT OUR PEOPLE OUR FAMILY. ARTHUS STANHOPE;
It's oh so sweet You got to make it hot Like a boomerang I need a repeat You got to pack it up And work it like a new boy should Gimme all your lovin All your hugs and kisses too Don't let up until we're through - ZZ TOP

Revenir en haut Aller en bas


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Now he's living like a rolling stone ( Delwin)   Jeu 7 Jan - 10:24

Youhouu merci

C'est à dire ? Lol

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Now he's living like a rolling stone ( Delwin)   


Revenir en haut Aller en bas
 

Now he's living like a rolling stone ( Delwin)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» cappie ♦ runaway babe 'cause i'm like a rolling stone
» Le fabuleux Juke-Box du Grand Escargot
» Les 500 meilleurs albums
» LMDC Tag Team Championships: Floyd Mayweather & Randy Orton Vs Stone Cold Steve Austin & John Cena
» Stone, let's smoke some more weed

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
episkey  :: Le début de l'aventure :: Choixpeau :: Sorciers validés-