AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 chance would have it • Lycus&Arthus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur
Message

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: chance would have it • Lycus&Arthus   Lun 25 Jan - 15:17

chance would have it
Il avait été lâché, mis sur une piste, on l’avait sélectionné pour cela, il était doué. L’animal enfoui au plus profond de lui-même savait ce qu’il fallait faire, il reconnaissait le moindre signe, savait l’analyser pour en faire un indice, c’était l’une des raisons pour lesquelles on avait fait entrer Arthus chez les Aurors, c’était un traqueur.
Beaucoup s’amusaient à dire qu’il n’y avait pas que la toison sombre qui liait le Stanhope à son patronus, parfois cela le faisait rire lui aussi, mais ses chefs semblaient avoir pris la plaisanterie bien trop au sérieux, ils voyaient en lui un véritable héros  de l’infiltration, Arthus ne comprenait pas trop pourquoi, son physique était repérable, il n’avait jamais été le plus discret, au contraire, et pourtant c’était lui que l’on envoyait dans ce genre de mission, attendant de lui qu’il débusque les suspects à chaque coup.
Aujourd’hui il avait un mauvais pressentiment, malgré l’habituelle préparation, sa certitude quant à ses capacités et ce naturel faussement nonchalant, en cet instant précis le brun ne se sentait pas très rassuré. Cela faisait déjà deux fois qu’il se retrouvait sous une bourrasque de vent qui avait failli le soulever du sol, un vent qu’on aurait pu croire surnaturel tellement sa violence et sa rudesse pouvait déstabiliser. Hors de question de transplaner avec un temps pareil, et il était quasiment au milieu de nulle part. Une crampe à l’estomac prit l’Auror au dépourvus, nul besoin d’en rechercher la cause, Arthus savait pertinemment que toutes ses pensées n’allaient que vers une seule et unique personne, Camilla … allait le tuer, il avait promis de rentrer tôt pour manger avec les enfants et elle ce soir, d’autant que le frère aîné de la demoiselle et ami d’enfance d’Arthus était aussi invité à diner avec sa femme et ses enfants. Oui si Arthus arrivait à ce sortir vivant de cette tempête il ne survivrait certainement à celle qui allait déferler sur son couple, et Auror ou pas, malgré la douceur et la tendresse de Camilla, il ne pourrait pas lutter contre la force de cette maman sorcière à qui il avait fait une promesse.
En attendant, il fallait tout de même trouver un abri … et rien à l’horizon si ce n’était ce lac à côté duquel il se trouvait et où le traceur de magie l’avait mené. En effet les langues de plombs n’avaient aps chaumés, à croire qu’ils n’avaient que cela à faire en ce moment, ou bien essayaient-ils de se faire bien voir en retrouvant la trace du meurtrier d’un mangemort …
Si dans un premier temps Arthus avait pesté qu’on le mette sur une enquête pareil, à présent il se sentait impliqué dans une histoire qu’il espérait intéressent et sa curiosité l’avait emporté, si bien qu’il ne refusait rien de ce qu’on lui proposait autour de cette enquête.
L’instinct de l’auror lui intimât de s’éloigner du lac afin de faire un rapide repérage dans les parages. Une fois encore l’instinct d’Arthus ne l’avait pas trompé. A quelques bornes de là, un point se dessinait nettement au travers des champs et des bois, une maison, très petite vue d’ici, mais immense à en juger par l’ombre qu’elle portait dans le décor et le faite que le sorcier puisse la voir de si loin.
Il y avait beaucoup de villages sorciers dans la région, mais aucun dans les parages, peut-être cette maison appartenait-elle à des moldus … dans ce cas l’apprentissage de sa mère ne serait qu’un plus, il pourrait demander à utiliser leurs fameux « téléphone » pour contacter quelqu’un du ministère qui en possédait un aussi. Certainement Arthur Weasley au département des détournements de l’artisanat moldus, oui il lui semblait bien en avoir vu un chez Arthur.
Le trajet ne fut pas des plus simples à faire, il y avait près de 1 km entre le lac et la bâtisse, et une forte neige commençait à tomber. Plus il s’approchait plus un autre pressentiment fit tenir le Stanhope sur ses gardes, dégainant sa baguette par précaution et la glissant dans la manche de son manteau pour en avoir l’utilité il fronçât les sourcils et avançât d’un pas plus prudent. Il lui semblait reconnaître ce blason au-dessus de la porte, un blason appartement à une éminente famille de sang-pur. Nul doute, au vu des plantes même folles qui poussaient dans le jardin, cette maison n’appartenait pas à des moldus.
Arthus hésita un instant puis attrapât le heurtoir et frappât, prêt à tout voir, entendre, et surtout à se défendre, maintenant qu’il était là il n’allait pas faire demi-tour ce n’était pas dans sa nature, et puis il avait une enquête à boucler, et quelque chose lui disait qu’il n’était pas vraiment au mauvais endroit pour cela.
(c) AMIANTE

_________________
PROTECT OUR PEOPLE OUR FAMILY. ARTHUS STANHOPE;
It's oh so sweet You got to make it hot Like a boomerang I need a repeat You got to pack it up And work it like a new boy should Gimme all your lovin All your hugs and kisses too Don't let up until we're through - ZZ TOP

Revenir en haut Aller en bas
 

chance would have it • Lycus&Arthus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Trop de pouvoir tue le pouvoir : le cas des Forces Armées d’Haïti '' mesaj pou
» Orevwa a yon potorik gason Dr Jean Mettelus, neurolog, lengwis ki mouri an Frans

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
episkey  :: Le royaume uni :: Angleterre-